Une drôle de  vieille Lady ! Cant l'a créée en 1926, elle est  presque centenaire , une vieille dame proprette qui sent bon la savonnette.
En photo elle m'avait semblé souriante: "grosse fleur, remontant , parfumée", mignonne certes, mais crevarde, si crevarde que je l'ai par pitié tolérée au fond du jardin, le cou mou, l'air alangui, et seulette la plupart du temps..
Le rosier est planté depuis plus de 10 ans.
 

Lady Wakefield, Cant 1926, images de 2015Lady Wakefield, Cant 1926, images de 2015Lady Wakefield, Cant 1926, images de 2015

Lady Wakefield, Cant 1926, images de 2015

Je lui avais quand même tiré le portrait, en 2015 (ceci est un article que je ressuscite)

2015 atelier dans le jardin
2015 atelier dans le jardin

2015 atelier dans le jardin

Lady Wakefield l'incroyable...

Ce que je sais d'elle:
d'après "l'Etoile de la saison" de Elisabeth Boyle (chez Arlequin)

" Après sa propre mère, Tuck considérait Lady Wakefield comme la deuxième femme la plus sournoise et la plus rusée de Londres, ce qui n'augurait rien de bon ..."

le roman est de 1996, le personnage n'a sûrement pas inspiré le rosiériste de 1926.

il s'agit peut-être de Lalage, Lady Wakefield (lien) ?

Rusée certes, Lady Wakefield vient de lancer un long bras vers le ciel, que j'ai failli couper comme pousse du porte-greffe, et oublié, débordée par des tas de trucs.

Ben voilà la Lady sournoise nourrie par les poneys....
Une merveille, comme quoi du crotttin peuvent sortir de jolies choses.

"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"...

Retour à l'accueil