Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

au coeur des iris...1/2

Catherine Delhom
au coeur des iris...1/2

J'ai une "petite" très petite collection d'iris...
et un petit terrain où on trouve de tout ! Hier je m'amusais car un couvreur venu faire un devis m'a dit, "c'est pas mal un jardin en friche", puis, il manque un coin comme ça chez moi.

Et aujourd'hui un lointain cousin qui passe une fois par siècle, "Oh, qu'est ce que c'est beau chez toi, on se sent bien" , " j'ai des (grands, ndlr)  carrés à la française, il y a quelques fleurs mais  c'est froid"...
Où peut-on acheter des iris comme ça: "Ben dans notre région, chez Bourdillon, Cayeux..."

Me mère achetait 2 ou 3 iris chaque année par correspondance chez Cayeux, j'ai encore ses vieux catalogues. Et quand j'ai eu un jardin moi aussi, elle m'a envoyé des bouts de sa collection par la poste ( Isère-->Loir-et-Cher)

Les iris "historiques" de nouveau commercialisés sont archi costauds, je dois en éliminer, bien que les grand pallida, mauve soient bien jolis. (comme chez Renée du jardin d'Entéoulet)
Parfois je vois émerger d'un buisson une tête joliment colorée, l'iris brun de maman, ou celui que mon père chipait dans une haie au cours d'une promenade, alors de m'empresse de déplacer ceux qu'à une époque je n'ai pas pu dépresser, repérer ou entretenir.


Cette semaine c'était une balade chez Bourdillon, le plus proche de mes producteurs d'iris, côté Sologne. Une grande marche entre soleil et nuages autour des champs de production en fleurs, un régal pour les yeux, envie de tout rapporter ici...

au coeur des iris...1/2
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet
la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet

la famille Bourdillon cultive aussi les pivoines, les hémérocalles, et les myrtilles qu'on va cueillir en Juillet

J'ai un peu craqué au jaune safran de "Tour de France", dont la robe me plait plus que le nom... et à "Sordid lifes" qui n'est pas si sordide que ça, mais que j'ai pris par erreur ! Comme il n'est pas désagréable d' "être" dans son jardin, cet après-midi sera chaise-longue avec pinceau dans ma fiche ! On revit... d'ici j'entends les criquets, et les tourterelles. Je vous souhaite un rayon de soleil et de bons moments.

un bout de ma friche...

un bout de ma friche...

Commentaires

Mo 29/05/2016 20:17

Elle est bien jolie tout de même, ta (petite) collection d'iris. Dans les germanica, je n'ai que les vieux classiques violets.
Bises,
Mo

jacqueline. 29/05/2016 10:49

Coucou Catherine .
Ta ' friche ' est belle , j'en aimerais bien une comme cela !
Bonne journée

Loriot Catherine 28/05/2016 22:15

Pas d'iris pour moi, mais les journées nature en bord de Garonne. Et cet après-midi, on est resté à la maison à cause d'orages qui s'y remettent en ce moment. Bisous

MORET 28/05/2016 21:34

Ha là tu as de quoi peindre ! j'envie tes spécimens ... beon week-end, amitiés, véronique

Emmanuelle 28/05/2016 21:21

Bonsoir Catherine une fleur que j'ai seulement en un exemplaire un Iris de mon beau père comme quoi votre histoire des Iris de famille est d'actualité ,quelle régal votre visite chez Bourdillon des champs à perte de vue de quoi craquer .
Beau dimanche à vous Catherine avec pinceau ou non

maryse h 28/05/2016 20:18

Ta "friche " est bien belle avec tous ces iris de famille.Ils se transmettent et se distribuent facilement.Mais je dois les tuteurer en bordure du champ avec le vent qui les bouscule.Au jardin de La Source , il ya une superbe collection d'iris.Mais tu dois connaitre .Bon dimanche

kasimir 28/05/2016 15:37

Belle fin de semaine
dans ton superbe petit coin de paradis

catherine 28/05/2016 15:09

oh quel joli billet, tes histoires d'iris familiaux sont charmantes, quel beau souvenir!
j'adore les iris, même si je n'arrive pas à coordonner les iris aux vivaces comme Magali (connais tu son blog?) et j'ai commandé des iris chez Lisa (chats d'Hémara) pour l'été, j'i aussi Tour de France, qui est d'un beau jaune soutenu!
bon we!
(j'ai bien ri de l'histoire du jardin en friche..ton jardin doit être vraiment naturel et pas apprêté comme s'il passait un concours, c'est tout à ton honneur!)

lena 28/05/2016 14:09

C'est souvent une histoire de famille, nos fleurs préférées. Si je n'ai pas l'amour de ces grands iris, j'ai des coups de cœur pour les iris botaniques, moins rutilants peut-être plus raffinés à mon sens. Un de mes préférés est iris graminae, au feuillage fin, aux délicates fleurs bleues veinées et au délicieux parfum de prune confite...