Voici le mois de Mai où la vie recommence , voici le mois de Mai  (...) où la vie recommence si jolie mignonne, où la vie recommence si mignonnement....


 

Mai c'était aussi le temps des examens, celui où la fenêtre ouverte tenait lieu d'échappée.
Celui d'une énorme grève des transports qui m'a valu de passer mes journées en voiture pour emmener mes  enfants en  cours, en examens.


Celui d'une naissance attendue dans l'angoisse à l'hôpital.
 

Le mois des rêves et des espoirs.

Le mois de la perte d'une amie proche. de la défection douloureuse d'une autre. De rencontres de gens chouette.

Le mois où dans un bureau sinistre, j'apercevais un carré de ciel bleu au-delà de murs sales et gris dans les beaux quartiers de Paris. Ou cloitrée dans des salles de conférence.

Le mois où j'ai rêvé de pouvoir passer un moment, quelques jours, une semaine assise près d'une fleur dans ce nouveau jardin où quatre fleurs se battaient en duel, où le temps, forcément se serait arrêté.

Avec des outils de jardin, des pinceaux, des espoirs et des rêves.

Un mois qui a vu naître ma fille, mon amour.

Un mois où chaque année je regarde ce qui m'entoure avec émerveillement, où je prie pour qu'il ne soit pas le dernier Mai.

Les tulipes, les pivoines, les iris, les roses bientôt. le chant du coucou, les merles à l'aube.
La glycine qui commence ses cascades mauve, celle qui m'a accueillie ici.

Les chats vautrés sur un faux boutis 18ème siècle.

Dans un beau ciel bleu ce matin, le soleil tamisé par le rideau.

Un mois où les espoirs d'une génération sont menacés par la voracité et l'incompétence, où en 68 on se lamentait de la fermeture des pistes de ski et des examens qu'on ne pourrait pas passer. les flics d'aujourd'hui tapent plus fort.

 

Ce matin il fait beau, les chats dorment, le chien ronfle, les oiseaux chantent.

Une pivoine blanche peu à peu déplie ses pétales, les iris grimpent malgré la fraicheur des nuits, les boutons de roses se forment doucement.

Il doit y avoir un peu de muguet sous la glycine.

Les années passent, on souhaite toujours autant de Bonheur ou de bonheurs à ceux qu'on aime. Un brin de muguet avec des mysosotis, ou un bouton de rose.

Je vous offre une image du jardin sous la pluie hier soir... après une sympathique bourse aux plantes sur la place du village.

 

Pluie et solei: "le diable bat sa femme et marie sa fille"...

Pluie et solei: "le diable bat sa femme et marie sa fille"...

Avec tout de même un peu de muguet, pour vous souhaiter du Bonheur et des bonheurs !

Je vais sortir pinceaux, chaise-longue, attendre ma fille, arrêter le temps.

C'est curieux, je n'ai jamais dessiné de muguet.

Je vous embrasse.
 

Muguet, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Muguet, Jules Eudes (1856-1938), aquarelliste français qui signait ses œuvres JEUDES, dans : A. Guillaumin, "Les Fleurs de Jardins", tome I, Les fleurs de printemps, Paul Lechevalier, 1929.

Retour à l'accueil