On a fait du sous-l'eau, on a eu froid, peur, et voilà maintenant que les Anglais nous quittent ... My goodness !

Pendant ce temps les oiseaux continuent de cuicuiter, le ciel s'est couvert ce matin, après 2 jours de chaleur et d'une humidité intenses, agrémentées de quelques moustiques.

Hier en fin d'après-midi j'étais installée dans ma chaise-longue  (un rêve que je fais trop peu souvent, et vous ? ), j'ai pris quelques photos de paresseuse...

Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?
Déjà l'été ?

Je n'aime pas partir, laisser les roses faner sans moi, mais il va bien falloir aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte, l'océan plus bleu, les nuits plus douces....
Confier les bestioles à de belles  âmes et faire son sac.
Il faut partir pour avoir le bonheur de revenir.

Bye bye !
See you soon...

la première fois qu'on se quitte ma Lison...

la première fois qu'on se quitte ma Lison...

Retour à l'accueil