Elle est shakespearienne... FALSTAFF de David Austin Un beau rouge profond comme j'aime. Ici à côté de petites fleurs du SOL (j'ai le nom sur le bout de la langue) Rosier plein de fleurs, très remontant, costaud. On lui pardonne de ne pas être parfumé ! Quand je vois ce qu'ont fait les révolutionnaires, je doute de l'opportunité de fêter leur action, mais trêve de polémique, la liberté aura peut-être un jour bien à elle, un jour.

une rose de 14 juillet

Shakespeare fait de lui (Falstaff) le type du gentilhomme bouffon, doté d'un insatiable appétit pour la nourriture, la boisson et les femmes. Menteur et vantard, il ne manque pourtant pas d'esprit, ce qui lui permet de se tirer des situations dangereuses, délicates ou grotesques où il se retrouve régulièrement. C'est un des personnages les plus comiques de Shakespeare...
(extrait de Wikipedia)



Quel dommage d'avoir donné ce nom à cette belle rose que je trouve féminine et sensuelle, mais bon... !
 

une rose de 14 juillet

Je vous souhaite un bon week-end prolongé, ensoleillé, doux, agité, pétillant ou calme !
As you like, je file...

Retour à l'accueil