Oui j'ai failli l'assassiner ! un meurtre, c'est grave ! trop de racines, sol sec l'été, trop grand, et l'élagueur qui devait m'aider dans cette tâche ne m'a pas rappelée.

Il a bien fait .

Meurtre d'automne...

Il est là depuis  10 ou 11 ans, je le voulais pour ce rouge qui n'est pas au rendez-vous tous les ans. Il a dû lire dans mes pensées car il est en train de se surpasser.
 

Par moments, comme il est proche de la porte-fenêtre à l'arrière de la maison, la lumière qui entre est rougie, c'est étonnant. Aujourd'hui, j'ai desherbé, mais j'hésitais à lui tourner le dos !
 


 

 

 

   
Pourtant je réalise tout ce que je lui avais coordonné:
 

cette belle graminée pas très haute cette année mais dont les tons cuivrés sont chaque jour plus prononcés, (Miscanthus Red Chief, je pense, planté en 2011)
Ah l'utilité d'avoir un cahier de jardin...
 

Le Viburnum Lanarth de Maurice Laurent
 

Les différents sedum, ici Sedum Matrona me semble-t-il,
 

La rose Westerland, et la plus discrète mais florifère rose botanique Chinensis mutalibilis
 

Le Malus Diable rouge et ses minipommes que ma fille a prises pour des cerises...
 

Je vais faire des économies et te garder mon Acer Saccharum , érable à sucre ? Il existe un Acer saccharinum qui a des feuilles argentées me dit Michèle... (les deux existent.
Le massif pourpre qui me plait au bord de la piscine restera flamboyant après l'été prochain.
 

Les couleurs n'ont pas fini de changer, et j'avoue avoir du mal à m'éloigner ce jours-ci.
Sauf pour aller voir plus beau, plus coloré...
Je vous raconterai !
 



 

 

Et quand vient le soir pour qu'un ciel flamboie, le jour et le noir ne s'épousent-ils pas ?
Ne me quitte pas, ne me quitte pas, ne me quitte pas...


 

Retour à l'accueil