On en a rêvé , on l'a  : ...
Et c'est                                            
  l'été
Aujourd'hui à la frontière entre Touraine et Val de Loire on a fôlé les 38°, de la fièvre donc.

Il va falloir s'y faire. Et au passage comme il faisait trop chaud, j'ai fait des écritures, et réglé ma facture d'eau. Gloups ! le double en volume de 2015. Taisons le montant par pudeur...

Du coup je me suis dit, parlons de sec !

 

Il fait chaud sec...

Et si on recherche dans ses anciens articles, ses photos, on retrouve des traces . Déjà en 2015, une chaleur torride, voyez ici !

Ce que j'appelle m'on "Jardin sec " démarrait à peine.
 

Je l'aime beaucoup , autant que les roses, le jardin des ombres, la mare ou la pergola toute jeune... tellement que j'envisage d'étendre les plantations aromatiques devant la maison côté arrivée, à la place d'une étendue de gravier sans grand intérêt.
 

Ce n'est pas le plus joli cadrage, mais on voit l'ensemble.

Ce n'est pas le plus joli cadrage, mais on voit l'ensemble.

Il y a là des euphorbes characias, les lavandes de Monique Van de Plas dite Momo bis, et sa pépinière les Jardin d'Arhada,  des aromatiques, thym, serpolet, sarriette, romarin rampant, quelques iris, des graminées, stipa, et miscanthus (miscanthus morning light ?), un hélycrisum (plante curry), de la verbena bonariensis, des eschlotzia  jaune et blancs, des chardons bleu de plusieurs sortes, et quelques bricoles que je laisse se ressemer, dont le fenouil et la carotte sauvage . Un petit bout du Jardin d'Enteoulêt et de Renée Boy Faget.
Des gros cailloux, avec des joubarbes dessus.
Et des tas de butineurs, de papillons.
Et un chat, souvent ! 

il faut que je retrouve le nom des lavandes, la bleu foncé reste bien compacte et très fréquentée par les butineurs.
il faut que je retrouve le nom des lavandes, la bleu foncé reste bien compacte et très fréquentée par les butineurs.
il faut que je retrouve le nom des lavandes, la bleu foncé reste bien compacte et très fréquentée par les butineurs.

il faut que je retrouve le nom des lavandes, la bleu foncé reste bien compacte et très fréquentée par les butineurs.

lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..
lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..
lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..
lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..
lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..

lavande à fleurs blanches, lavande panachée, lavande très bleue..

Le chantier suivant sera pour l'automne, car la terre sous le gravier est très compactée, je vais réfléchir à ce que j'y mettrai !

Il manquera juste une cigale pour tenir compagnie aux lézards gris.

 

Le dépaysement n'est pas loin.

Ce sera là !

Avant il y avait de la vigne vierge qui avait fait de gros dégâts dans les murs. C'était joli l'été, très moche l'hiver... un cache-misère qui a entrainé de gros travaux.

 

 

 

 

 

 

 

Il fait chaud sec...
Il fait chaud sec...
Il fait chaud sec...
Il fait chaud sec...
Il fait chaud sec...

Je vous souhaite un bel été, et de supporter la chaleur au mieux.

Ah ! qu'il est dur de déserter son jardin, même pour peu de temps... Partir pour meiux revenir.
A bientôt , je vous embrasse.

Retour à l'accueil