Ah l'eau !

Il y a les belles eaux

à Chaumont sur Loire, HUALU, Ermitage sur Loire, Che Bing Chiu, © C.Delhom

 

les eaux moches

 

photo internet, je crois Indonésie, les eaux les plus polluées, par l'industrie textile, et les habitants, qui jettent tout à l'eau là comme ailleurs...
 

les trop d'eau

le Texas joue les sous-marins, je ne mets pas de photo, il y en a plein les info...

 

Et puis il y a ma petite mare :

Creusée il y a des années à l'emplacement resté spongieux d'une ancienne mare bouchée, elle avait été envahie de ronces et autres opportunistes, mais se remplissait à chaque grosse pluie et s'asséchait le soleil revenu.
Elle a donc été recreusée par moi, à la main , et surtout mon aide-jardinier, déblayée de ses ronces, et équipée d'une bâche plastique, sur un lit de sable.

Plus profonde d'un côté (0.80), dotée de l'autre de plages de sable pour que les hérissons puissent venir boire, mais les grenouilles adorent y faire bronzette .

L'an dernier nous avons eu un déluge et des inondations dans les vallées de petites rivières affluents de la Loire. Les poneys de ma fille ont fait de la natation. Sur le plateau, la terre a mis des semaines à absorber l'eau  dans les rangs de vigne et les moustiques ont proliféré.

J'ai donc acheté 3 poissons rouge en grande surface, pensant qu'ils allaient vite disparaitre après avoir éliminé les larves de ma jeune mare.... heureux d'avoir connu la liberté.

Que nenni, heureux sûrement malgré la glace de l'hiver, mais pas disparu: ils ont fait des bébés, et je ne m'en suis pas doutée ! j'en compte au moins 5 ou 6.

Les grenouilles ( dites vertes) [lien reconnaitre les grenouilles] sont arrivées seules comme des grandes, il y en a des grosses, des petites, elles ont fini de coasser, mais j'adore les entendre les soirs de printemps.
ce sont les mâles qui coassent, vérification faite

sur les berges, j'ai mis des fougères, des menthes, des rubans de bergère, et les pieds dans l'eau des iris d'eau jaune  (ceux de la fleur de lys des rois de france), et d'autres, des iris japonais bleutés.

J'ai installé à proximité mes 2 vieilles chaises de jardin en bois, et parfois, j'y  reste assise à écouter les bruits même dans le noir la nuit.

J'ai tellement adoré voir la vie aquatique s'installer là que je vais doubler au moins la surface de la mare... 4 m2, c'est petit.

diaporama, on clique sur les photos pour aller plus vite:

les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !
les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !

les grosses libellules nées là viennent parfois se poser sur moi !

On a encore bouché 2 mares dans le vignoble près de chez moi... et mes nouveaux voisins on pris leur mare asséchée cet été pour une poubelle à végétaux... Cette mare est un lieu de reproduction de grenouilles rousses, je le leur ai dit.

Je crois que à 3 ou 4 ans j'en rêvais déjà...

Il fait encore chaud aujourd'hui (35°attendus) j'espère vous avoir rafraichis et je vous souhaite une belle journée d'été !

Retour à l'accueil