Les araignées se pressent en foule, elles sentent le froid venir, il parait que des vols de grues descendent encore vers le Sud, les arbres rougeoient, jaunissent, étalent leurs feuilles dans l'herbe.
Les plantes du jardin, et de la nature attendent la pluie avec impatience, mais la sécheresse n'a pas fait autant de dégâts que l'été 2016 chez moi.
Les rosiers ont pour certains produit de grandes cannes, et je fais encore quelques bouquets...

Bouquet de Blush Noisette (de Monsieur Noisette) dans ma chambre,
une merveille de dentelle, vous ne trouvez pas ?
Je ne me décide pas à l'enlever ...

Le rosier Jardin de Granville (­® André Eve) que j'adore a été grignoté par des chenilles au printemps, puis cuit...
Le voilà dans les feuilles de l'érable à sucre (Acer saccharum),
ça peut se rattraper le temps perdu ?:
­­

 

On se sent parfois surveillé , par le rouge-gorge perché sur le manche de la fourche, les kipik que j'entends grogner dans leur abri, ils se préparent à hiberner dans leur nid de feuilles sèches, et un copain en noir et blanc qui profite encore du soleil.

Je vous souhaite une Toussaint sereine et douce.
Aux Jardins de Chaumont-sur-Loire les " Couleurs d'Automne" battent leur plein, c'est jusqu'à mardi,  je file...

A Chaumont sur Loire dans le "Jardin anglais"
rosier Pierre de Ronsard, un gars d'ici, avec Salvia Amistad

Retour à l'accueil