Deux jours d'absence et le printemps est arrivé  chez moi...

Il a aussi déposé un chaton dans le jardin, complètement sauvage. Il a faim, et j'espère arriver à l'apprivoiser.
Le mur est tout juste fini, et j'avoue être saturée des travaux . J'aimerais la remise en état du jardin d'ici le week'end prochain, mais il pleut de nouveau, mes plantes en instance s'impatientent. Les grenouilles de la mare provisoire sont déjà amoureuses.


La piscine attend son nouveau liner elle est encore plus moche que d'habitude !

Avec un peu de chance en Mai, tout sera beau, on pourra inaugurer...
Mais le jardin restera sauvage !

En attendant,

le vieux cerisier plein de gomme est toujours là

La corète du Japon à fleurs simples flirte avec un cornouiller à bois coloré

Le Viburnum Lanarth s'éventaille

Les coucous prolifèrent comme je désherbe peu, il y en a partout

le vieilles tulipes se mélangent aux nouvelles.

et les hybrides cotoient les sauvages tulipa sylvestris

Les narcisses des poètes (N.poeticus recurvus) encerclent cette rescapée du temps passé

Jimmy prend de la hauteur

et le tit bébé Olive se repose : beaucoup zoomé, on en mettrait 10 dans un seul Jimmy !

Je vous souhaite une bonne semaine, je vais reprendre le pinceau un peu délaissé !
 

 

Retour à l'accueil