Timinou sauvage est arrivé dans le jardin il y a plus d'un mois, puis il est s'est invité par la chatière dans la maison et vit dans la grange depuis quelque temps. La salle de bains communique, il en fait son territoire.
J'arrive après de longues tentatives d'approche à le caresser du dos de la main pendant qu'il boit du lait pour chaton. Il commence à ronronner
Mais le prendre, il n'en est pas question, il me semble avoir aperçu les accessoires d'un garçon, je ne suis sûre de rien.
Timinou a compris que, le soir, les grands avaient de la pâtée, il arrive comme une fusée, mais n'a pas compris où était sa place. La table semble lui plaire.
Ce matin j'ai craint le pire. Timinou est sorti sur le seuil de la fenêtre au soleil, mais il n'est pas reparti. Demi-tour, oups, dehors je connais bien moi...
Il a tenté d'amadouer à plat ventre ma vielle Cannelle, si menue mais près de lui un gros chat.
Nenni a-t-elle répondu en feulant.
Il a sauté sur mon lit, mais a eu peur en me voyant décoiffée.
Cette nuit j'ai patrouillé dans le bois. J'ai dérangé de gros oiseaux qui m'ont fôlé les moustaches, entendu les rossignols chanter, regardé les étoiles.
La noir était sombre mais sans le regard d'une vieille chatte noire.
Je cherche Tao...
Pendant que je tape Timinou visite le canapé.
Je vais investir dans un arbre à chats, je crois.

Il faut vraiment faire stériliser les chats et en particulier les femelles dès 5 mois... le "sida des chats" fait des ravages, il y a beaucoup de petits à l'abandon, et pitié, n'achetez plus de chats, n'encouragez pas les élevages. c'est de l'exploitation sexuelle...Adoptez à la SPA, ils ont plein de jolis petits qui ne demandent que survivre.

Bon dimanche, il fait beau...

Photo Laurence Noailly

 

Retour à l'accueil