"Moins on aura d'hirondelles plus on aura de moustiques ..."
 

Illustration L'oiseau.net un très bon site


La vieille grange en face de chez moi accueillait chaque année des hirondelles qui volaient au dessus du jardin en cercle, et parfois entraient dans ma cuisine ouverte. Cette année, pas une seule. Pas une !

Je rentre de vacances à Carnac. Sur le bâtiment de notre location, j'ai vu des nids d'hirondelles habités, j'en ai compté 9 au total.... mais il y avait la trace d'une centaine de nids soigneusement grattés. ça fait caca les hirondelles....
En revenant nicher chez nous après un long voyage, elles nettoient "leur" nid, et le réutilisent.
Si on l'a détruit, elles doivent le reconstruire et s'épuisent, meurent, ou ne parviennent pas à mener leur nichée à terme.
Ajouter à ça que le monde des insectes est mis à mal par l'utilisation des insecticides, et nos comportements .

Dans mon pays d'enfance, il y avait des vieux murs et des milliers d'hirondelles, leur vol et leurs cris de ralliement envahissaient le ciel...

Pourquoi devenons-nous si maniaques de la "propreté" ?
 

J'ai informé la LPO Morbihan, via facebook, c'est facile, on m'a répondu très vite de faire un dossier photos, le contact est suivi car il y a un recensement en cours, et la LPO va proposer une médiation.

La destruction des nids d'hirondelles et a fortiori des oiseaux eux-mêmes est un délit punissable d'amende jusqu'à 150.000 euros ( arrêté de 2009)
source:http://paca.lpo.fr/protection/especes/oiseaux/hirondelles/protection-des-hirondelles

En cas de travaux sur les façades, on doit les protéger, ou leur proposer des nids de substitution.
J'ai vu ce matin un article de la Nouvelle République, le journal d'ici, sur le sujet, avec un modèle de logement collectif pour hirondelles. pour les loger, ecore faut-il qu'elles trouvent à manger: on tond trop ras, trop souvent...

Penser à renouveler mon adhésion à la LPO....

Retour à l'accueil