Flûte ! je n'ai pas pris de photo de ce moment .


Pourtant j'avais rangé la grande pièce salon-salle à manger-cuisine, allumé les lumières et un feu dans la cheminée , changé l'eau des fleurs, raté des gougères au fromage. Sorti une nappe, éloigné les chats.
La lectrice souriante est arrivée, puis les amis. Chez moi on tient assis à 15. Sinon il faut se tasser ou s'asseoir par terre. On était bien . Mon stress est retombé d'un coup.
Je m'étais inscrite sur le site de CICLIC, une association qui promeut la culture, le livre et la lecture en Région Centre,  (mais aussi le cinéma le théâtre) ça s'appelle MILLE LECTURES D'HIVER . C'est le lecteur ou la lectrice qui choisit l'auteur. J'en ai découvert quelques-uns comme ça.

Ces lectures ont ceci d'intéressant est que les invités sont aussi conviés à apporter un truc à manger ou à boire, et heureusement pour moi les victuailles se sont installées sur la table, qui une quiche, un moelleux chocolat poire, un cheese-cake, des madeleines, une tarte aux pommes, des bouchées à la terrine de ..., du cidre, un bon Bordeaux.
J'avais quand même prévu du Fines bulles de mes amis Chelin des Vaucorneilles (Touraine Mesland AOC, très raisonné).

La comédienne   Camille Trophême nous a  lu une partie de Rêves oubliés de Léonor de Recundo, une histoire d'exil sur fond de guerre d'Espagne. Léonor de Recondo était passée à La Grande Librairie sur FR2 pour son dernier livre sur son père et j'avais aimé cette femme lumineuse et souriante.

Une douce odeur de quiche m'a titillé le nez pendant toute la lecture, je n'avais quasiment pas déjeuné, mais il fallait attendre. Les mots dits m'ont bercée. Je somnole toujours un peu pendant une lecture. Ce n'est pas l'ennui, mais la détente, et je rêve. Je rêve et j'oublie. Pourquoi oublier ses rêves ? Il faut bien en oublier pour en réaliser quelques-uns.

Le chien s'est installé sur mes genoux, les chats ont fait des passages furtifs, à part Lison qui a écouté attentivement.

Est arrivé le moment où l'on a trinqué, bu, mangé, papoté. C'est fou ce qu'on boit et qu'on mange quand on papotte. C'est fou ce qu'il y a à manger quand chacun apporte un truc.
Je rêve de réussir un jour des gougères au fromage ! mais je ne suis pas sûre de pouvoir réaliser ce rêve.
 

(Je l'ai acheté en poche)
nb: se remettre à la lecture !
Léonor de Recundo est violoniste baroque et écrivain, elle a écrit

Retour à l'accueil