A l'occasion de la récente AG à Paris de la Société Française d'Illustration Botanique , Agathe Haevermans,  qui en est présidente, et Thomas Haevermans ont préparé quelques visites exceptionnelles:  le Jardin alpin encore fermé au public en cette saison, la collection des vélins, et l'Herbier .

L'Herbier National du Museum (MNHN) comprend 60.000.000 specimen

Thomas Haevermans est un scientifique, botaniste, en charge du département des Monocotylédones au Museum.

Il nous a montré les herbiers historiques :

extrait du site du Museum:
"Les herbiers historiques, comprenant environ 150 000 spécimens aujourd’hui, sont conservés séparément. Les plus importants sont encore classés selon l’ordre suivi par leurs concepteurs, dans les ouvrages où ceux-ci ont décrit des plantes ou élaboré des systèmes de classification. Parmi ces grands auteurs on peut citer les Jussieu actifs au Muséum pendant trois générations (des années 1710 aux années 1850), Michel Adanson (1727-1806), Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829), André Michaux (1746-1803), René-Louiche Desfontaines (1750-1833), Alexander von Humboldt (1769-1859) et Aimé Bonpland (1773-1858). En général, ces collections couvrent un spectre taxonomique très large (plantes vasculaires et non vasculaires) et ont une répartition géographique assez vaste également...".

https://www.mnhn.fr/fr/collections/ensembles-collections/botanique/herbiers-historiques

Les specimens sont placés au congélateur, sortis à température ambiante, et repassés au congélateur pour tuer les possibles insectes, bactéries, champignons...
Ils sont rapportés  dans des feuilles du journal local, et conservés avec leur support.

des meubles comme celui-là, il y en a ... un certain nombre ! avec des numéros, des plans...

 et dans les volumes, on trouve des beautés !

Les spécimens sont étiquetés, cette étiquette est une merveille...
 

Chaque specimen a son dessin, réalisé à partir de l'échantillon séché.

certains échantillons sont même volumineux.
 

Les botanistes rapportent plusieurs échantillons de chaque spécimen , des doubles sont envoyés dans divers Museums du monde pour conservation.

 

Les herbiers sont numérisés et accessibles à tous , notamment sur le site du MNHN

Merci Thomas Haevermans!
 

Retour à l'accueil