Les rosiers se bouturent plus ou moins facilement, plutôt en septembre ou en hiver, mais pas seulement.

Ma mère ne jetait pas ses roses fanées, elle les piquait en terre. Et à partir de un pied de "Pierre de Ronsard", elle avait obtenu un début de haie de rosiers du même nom, entre le champ à vaches voisin et son jardin.
Certes 2 ou 3 boutures sur des dizaines.
Comment faire ? un bout de branche de bois "aoûté", qui a passé le mois d'août, donc ni trop vieux ni trop jeune, de la taille d'un crayon, enfoncé en terre de 2 yeux, la tête en l'air, et attendre la bonne surprise ou pas (je ne mets pas/plus d'hormone). on laisse une paire de feuilles en haut, rabattues de moitié comme tire-sève.

Ici plusieurs rosiers me rappellent des jardins amis
 

Seven sisters
X multiflora, introduit par Greville avant 1817, R.multiflora 'Platyphylla'  du Japon
 

Je l'avais trouvé charmant dans le Parc du Château de Creuse en Picardie (lien) qui est ouvert à la visite (voir video dans le lien), créé par Anne-Marie et Michel De Metz, de la philosophie au jardin... Anne Marie tenait elle-même ce rosier de son amie Catherine Guévenoux, du sublime Jardin de Maizicourt
Si vous passez du côté d'Amiens, précipitez-vous pour visiter ces deux jardins, et embrassez Anne-Marie et Michel pour moi

Rosa Seven Sisters rose

Félicité et Perpétue

X de Sempervirens) Jacques, 1827. Feuillage sain, presque persistant. Fleurs pleines blanches et parfumées. Supporte la mi-ombre. Non remontant. Hauteur : 5 m.
Petit baton rapporté aussi de chez Michèle du Jardin du Mesnil Gaillard en Normandie il y a quelques années. Souvenir d'un week-end d'amis où l'on a massacré  taillé quelques rosiers pour aider ...

Il doit son nom aux deux filles de son créateur, prénommées Félicité et Perpétue en l'honneur de deux saintes martyrisées à Carthage, l'actuel Tunis. C'était un des rosiers préférés de  Vita Sackville-West dans sa roseraie de Sissinghurst En 1993 ce rosier obtient le Award Garden of Merit de la RHS .
De Félicité j'ai eu 2 rosiers, le second décore un espace public de ma petite commune rurale d'adoption du Loir et Cher, Mesland.

Rose de Rescht
 Le rosier ancien Portland ‘Rose de Rescht’ nous vient d’Iran. C’est en 1940 que Miss Nancy Lindsay, rapporte ce rosier en Angleterre, un magnifique buisson dense, compact, portant une multitude de roses pleines, entièrement doubles, entre le violacé pourpre et le carmin foncé. Parfumé, support bien la mi-ombre.
Petit baton rapporté aussi de chez Michèle du Jardin du Mesnil Gaillard en Normandie il y a quelques années.
Il est censé être remontant, mais pas chez moi, Est-ce bien lui ?

Veilchenblau
Je l'avais remarqué dans le jardin de Laurence et Pierre , un gros bouquet couvert de violet, associé à des fleurs blanches, une de mes couleurs préférées (au point d'avoir acheté un canapé violet il y a longtemps...)
Ils m'ont offert des bébés Veichenblau, petites racines boututées il y a quelques années, et voilà l'affaire !

« Veilchenblau » signifie tout simplement "bleu violet" dans la langue natale de son créateur : le rosiériste allemand Schmidt, qui conçut ce superbe rosier en 1909. 

Ce rosier non remontant aux petites roses semi-doubles est issu du croisement 'Crimson Rambler' × 'Souvenir de Brod'. Il a été récompensé par un Award of Garden Merit en Angleterre.

"C'est un rosier grimpant sarmenteux qui atteint facilement 4 à 5 m de hauteur pour une ampleur de 2,50 m environ. Il fait partie de cette famille de rosiers lianes anciens, égayants les maisons de nos grand-mères avec des teintes rétro de l’avant-guerre !"

  ici il fait un buisson sur un squelette d'olivier victime du fort gel de 2012. Il n’est pas remontant mais sa floraison est généreuse et parfumée. 
on l'appelle aussi  Blue Rambler, Blue Rosalies ou Violet Blue.
 

Les visiteurs et visiteuses d' hier pour les Rendez-vous aux jardins nous ont fait chaud au coeur, aux roses, aux bestioles  et à moi...

heart Merci à celles et ceux qui sont venus !

Ces boutures amicales sont des costaudes, et des présences amies dans mon jardin. Et vous , bouturez-vous vos rosiers ?

Retour à l'accueil