Il y a ça et là, semés par les mains des anges, des coquelicots, qui étaient en train de disparaitre, dégommés par les herbicides, comme bien d'autres végétaux, comme les oiseaux et les insectes sont victimes des insecticides, largement dispensés...
Ce fut la destination de vendredi, les champs de coquelicots entre Onzain et Chouzy-sur Cisse (Loir et Cher) avec mon amie Françoise, avec papier, pinceaux.
Le temps menaçait, mais on a eu raison de sortir !


 

J'ai fait "sur le motif"une petite aquarelle en prévision d'un travail sur le paysage, et j'ai commencé une planche plus "botanique" sur le coquelicot et ses amis... j'espère avoir le temps d'y retravailler pendant qu'il y a encore des modèles ! Et samedi j'ai trouvé des bleuets, un champ de bleuets ...

(à suivre ...)

Bonne semaine !
ET RESTEZ MASQUÉ.E.S en société,

un re-confinement n'aurait rien de drôle...
Pas plus que la maladie elle-même

Plus de 1 million de personnes ont signé l'appel pour la suppression des pesticides, et vous ?

 

Retour à l'accueil