Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

je hais le jaune et les trèfles dans l'herbe...

Catherine Delhom
je hais le jaune et les trèfles dans l'herbe...
je hais le jaune et les trèfles dans l'herbe...

Parfois avec mon "herbe à vaches" j'ai des complexes... Plein de trèfles, de saletés de trucs jaune sur des rosettes, du pissenlit à foison. "Quôaaaa ? du jaune ? c'est moche le jaune", vulgaire. Et puis un jour en rentrant en voiture, j'ai vu dans mon champ de pissenlits en fleurs que je pensais tondre incessamment: un champ de chardonnerets. Ceux-là même qui patiemment migrent pour venir nous voir. (Et que des abrutis gloutons massacrent à la glu*). Je suis restée longtemps à l'arrêt dans la voiture à les contempler... Pas possible de les compter ! *Oui j'ai adhéré à la LPO (ligue pour la protection...

Una matina gare d'Austerlitz

Catherine Delhom
Una matina gare d'Austerlitz
Una matina gare d'Austerlitz

Combien de fois ai-je pris le train à Austerlitz? J'aurais aimé y être ce jour-là... La petite musique de la Sncf, tatalam... Ce train desservira les gares de ... Les Aubrais, Mer, Beaugency, Meung-sur-Loire, Blois, Onzain, Amboise, Saint Pierre des Corps, Tours. Blois, Blois, 2 minutes d'arrêt On referme le livre, on enfile le manteau, on descend le sac du compartiment à bagages... Magie am Bahnhof. C'était la musique de ce superbe film "Intouchables". Ce qui n'était pas intouchable c'était un certain nombre d'arrêts, malheureusement. Ein sehr schönes Stück von: Ludovico Einaudi - Una Mattina...

Aimer...

Catherine Delhom
Aimer...
Aimer...

Baude Cordier, recueil de ballades, motets et chansons, début XVe, Musée Condé Chantilly d'amour, d'amitié, le chien, le chat, les oiseaux, les papillons, les gens... la vie. "Comme une fugue de Bach", chanson composée en 1972. 설명

les grands chantiers de l'hiver

Catherine Delhom
les grands chantiers de l'hiver
les grands chantiers de l'hiver

Depuis des années, il y a ici périodiquement des chantiers en hiver. Cela permet d'étaler les dépenses de rénovation qui finissent par compter, et d'occuper l'esprit dans des moments un peu difficiles à passer. Il y a les changements visibles, et ceux qui se font en sous-sol... Côté jardin, l'an dernier le raccordement au réseau a été une épreuve tant pour le moral (ça a duré 1 an) que pour les nerfs (bip bip bip bip ....) et les finances ( aïe). Il faut donc faire des projets ! Il y a eu le jardin sec sur l'endroit éventré par les engins...J'espère que les lavandes, les iris et autres amies du...

le temps des hellébores

Catherine Delhom
le temps des hellébores
le temps des hellébores

Elles (je sais c'est ils...en principe parce qu'en latin on dit helléborus ?) sont revenues...depuis un moment déjà, très en avance. Mes parents avaient acheté un terrain près de leur petite maison de montagne, et Ô surprise, ma mère avait un jour découvert un tapis d'hellébores "orientalis" en fleurs pointant sous la neige. Une plantation de l'ancien jardinier qui montait de Grenoble en vélo le dimanche pour gratter la terre. Ce sont ces hellébores qui sont toujours dans mon jardin de Touraine, depuis 20 ans. Elles se plaisent bien à l'ombre de la glycine, et je les ai associées au perce niege...