Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

et les arbres surpris de ne pas voir la nuit...

Catherine D
Il fera longtemps clair ce soir

Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,
La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit,
Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit,
Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent...

Les marronniers, sur l'air plein d'or et de lourdeur,
Répandent leurs parfums et semblent les étendre ;
On n'ose pas marcher ni remuer l'air tendre
De peur de déranger le sommeil des odeurs.

De lointains roulements arrivent de la ville...
La poussière, qu'un peu de brise soulevait,
Quittant l'arbre mouvant et las qu'elle revêt,
Redescend doucement sur les chemins tranquilles.

Nous avons tous les jours l'habitude de voir
Cette route si simple et si souvent suivie,
Et pourtant quelque chose est changé dans la vie,
Nous n'aurons plus jamais notre âme de ce soir...

 

Anna de Noailles

1876-1933


Cette poésie dite par Didier Sandre acompagnait une Romance de Schumann, jouée par François Chaplin, des moments suspendus qu'on voudrait voir durer longtemps...

Festival de Pontlevoy, en Loir-et-Cher ICI

lavis-marrons2.jpg  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

encre sepia

sur papier gris 

 

 

Commentaires

sittelle 13/08/2011 15:09


Merci Catherine; pour face Book, je ne sais trop m'en servir... je vais aller voir. A l'origine, je voulais sous mon nom de fille, retrouver des camarades de lycée, sans succès pour le moment.. Bon
week-end à toi ! amitiés


sittelle 01/08/2011 22:44


Belle poésie et grande Dame; mais j'allais au lycée de Pontoise avec une bonne camarade Chantal de Pontlevoye; tu crois que c'est la famille de ce château ancien ? j'aime ce plateau au dessus de
Chaumont, très beau. Amitiés...


Catherine D 13/08/2011 12:17



Je ne sais pas, j'ai recherché le nom de ta camarade, et rien trouvé. Pontlevoy est un bel endroit qui était triste, et peu à peu rénovation oblige, le village devient très classe...
bon week-end !
ps: tu ne viens jamais sur facebook, j'y mets beaucoup de photos, va les voir ?



Joelaindien 01/08/2011 16:29


J'aime beaucoup !
Bonne journée


kasimir, dit pinson déplumé 31/07/2011 23:10


des moments légers comme la feuille de ton marronnier,
des moments fragiles comme l'amour.


Bernadette Buff 31/07/2011 18:59


Quel plaisir...Merci!


Les étellois 30/07/2011 21:21


C'est nostalgique à plus d'un titre. Qui connait encore Anna de Noailles aujourd'hui, sans même parler de la lire?


Labaronne 30/07/2011 13:58


je ne connaissais pas cette poésie merci, un peu de culture ne peut jamais nuire - bonne journée


Catherine D 30/07/2011 14:40



Interro écrite la semaine prochaine !
bonne journée à toi



brigitte 30/07/2011 12:39


quel beau texte et si bien accompagné ! merci Catherine de nous faire partager ces moments de plénitude


Catherine D 30/07/2011 14:39



Ce fut avec plaisir...moments pleins, moments vides, ne partager que le bon !


 



Catherine 30/07/2011 12:37


merci Catherine pour ces moments de douceur mélancolique et sereine en même temps. Ca apaise ! Bisous
Catherine


Catherine D 30/07/2011 14:38



pourtant, c'est mélancoloie-mélancolie, à part un moment, pendant le spectacle, j'aurais voulu qu'il ne s'arrête pas (qu'il ne s'arrêtat point!). Bises sereines...


 



Laurence B 30/07/2011 12:35


La feuille se recroqueville laissant place aux marrons.
Tu viens jouer avec moi?
Jolie cette aquarelle croquée sur le vif, légère comme une aile qui passe, toute habillée d'automne.
Le vent balaye le pont. Paris s'emmitouffle. Tout comme moi, je remonte mon col.
Marrons chauds! Marrons chauds! crie la marchande au coin de la rue.


Catherine D 30/07/2011 14:36



Les marrons tombent en avance, pour moi, c'est toute une enfance, ma grand'mère habitait "allée des marronniers", leur couleur me fascinait !



francis 30/07/2011 12:27


très beau
merci
francis


Catherine D 30/07/2011 14:34



de rien ! tu l'apprends par coeur ?


 



gabym 30/07/2011 12:22


La poésie est une douce musique.
Amicalement.


Catherine D 30/07/2011 14:33



La poésie et la musique sont jumelles, elles rendent notre air plus beau ! Merci


 



véronique 30/07/2011 12:15


Un moment de grâce, merci pour ce magnifique poème. Bon samedi, grosses bises, véronique


Catherine D 30/07/2011 14:33



Je voudrais y être ncore, Véronique, c'était trop beau, mais ça ne dure pas, les moments de grêvce, que dans nos souvenirs...bises


 



amaryves 30/07/2011 11:15


Que j'aime ces moments là, que j'aime Didier Sandre et Anna de Noailles, je déplore qu'on ne sage plus écrire ni lire des poésies, c'était ma matière favorite à l'école ( non contente de lire, je
tâtais aussi de la plume !)


Catherine D 30/07/2011 14:31



On peut continuer, même si on ne va plus à l'école....ça se refait, c'est même à la mode!


 



Thib 30/07/2011 11:13


MAgnifique ... les mots et la musique !


Catherine D 30/07/2011 14:30



Instants magiques...je n'avais pas mon appareil photo...