Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

harmonie du soir

Catherine D

que j'ai entendu réciter par Stéphane Hessel...

063.JPG

 

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige,
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit co
mme un ostensoir !

 

Charles BAUDELAIRE (1821-1867) 

 

pour vous deux qui aimiez les ciels, la poésie et la musique....
un anniversaire sans bougies

18-juin-002.JPG

Commentaires

Marinou 09/03/2014 18:16

C'est beau….tout simplement! Bises. Marinou

Mo 06/03/2014 18:37

Tes photos illustrent bien ce poème!
Bises

catherine Loriot 05/03/2014 19:29

Beaucoup d'émotion, Catherine !! Pour tout...La photo, le poème que j'adore, la voix et les pensées...
Je t'embrasse.

Frédérique 05/03/2014 13:04

On ne peut quitter ce billet sans profiter encore un peu de cette si jolie voix, la grâce de Cecilia... Profiter encore un peu de ce beau coucher de soleil et de ces mots de Baudelaire... Merci.
Frédérique

kas 05/03/2014 12:32

je ne sais pas ce que l'emporte, la beauté de ta photo
ou l'envol poétique de ces lignes ?
un bel ensemble en tout cas
bonne journée
bise de pinson

Moret 05/03/2014 12:20

Quelle belle photo magnifiquement accompagnée. Belle journée.