J'ai été enfant dans un pays sans sapins.
 

Mon père allait à la ferme, et rapportait quelques jours avant Noël une tête de cyprès. L'étoile était tout en haut, près du plafond... ma mère accrochait des pinces à bougies qu'elle allumait le soir de Noël en veillant à ne pas mettre le feu à l'arbre. Les boules de verre soufflé avaient traversé la Méditerranée, elle en achetait quelques-unes chaque année.

Mon frère et moi agenouillés devant le cyprès le regardions émerveillés en rêvant aux vrais arbres de Noël avec des branches en triangle, comme dans les livres de contes.

Devenue grande et maman à mon tour j'ai chaque année décoré un sapin. J'ai bien essayé un sapin éternel, synthétique repliable et démontable, mais il n'avait aucun parfum de sapin, et devient vite laid.
J'ai aussi tenté le cèdre de Noël, à replanter, il mesure bien 10 mètres de hauteur au jardin maintenant, mes enfants ont protesté: il est moche ton sapin ! moi le l'aime bien...

hellébore blanc2

Les deux seules années où je n'ai pas décoré de sapin avant Noêl ont été  tristes: nous devions aller chez ma mère pour les fêtes, dans les Alpes. A l'arrivée "je n'ai pas fait de sapin cette année, ça ne vaut pas le coup" dit-elle...
J'ai récupéré au grenier ses vieilles boules en verre, ses vieilles guirlandes et décoré un arbre devant ses fenêtres.
Puis il y a 17 ans maintenant, nous sommes retournés là-bas, le sapin manquait encore.
Et nous avons vécu ce qu'on appelle un drame humain, le 21 décembre.

Mon fils ne viendrait plus...
La première chose que j'ai faite par réflexe a été d'acheter un sapin et de le décorer, de retour chez moi.

Depuis, quelles que soient mes pensées, je vais chercher un sapin,  j'accroche les boules, et je sors la crèche en santons de Provence, terre de mes ancêtres, que ma mère m'a donnés.

Et je rêve parfois de cyprès...

Je vous souhaite

un Noël de Paix, de Joie et d'Amour

avant noel 085

Je vais chercher un arbre et soigner le chat...

Retour à l'accueil