Sans-titre-13

Il y a "un certain temps", les premiers jours de Janvier, on n'y coupait pas. Il fallait écrire aux Grand-'père-Grand'mère, Mémé, Tontons-Tatas, Marraines-Parrains... et quelques autres combien on les aimait, combien on leur souhaitait une bonne santé et des années de bonheur et de richesse. Ce qui  n'a rien empêché bien sûr, mais j'adorais envoyer des traîneaux couverts de givre , des rennes, des couronnes de gui, et recevoir des petits mots, des recommandations de bon travail à l'école.

Il fallait trouver un texte original, on imaginait que les Grand-'père-Grand'mère, Mémé, Tontons-Tatas, Marraines-Parrains s'échangeaient les cartes pour comparer !

Quoi qu'il arrive des voeux de bonheur ne font de mal à personne, en toutes circonstances... Il faut juste choisir ses mots. Voili-voilou...

Je ne déteste pas les SMS (quand ils sont gentils...) et je ne suis pas la dernière à envoyer des mails ! Mais j'adore recevoir des cartes. Je les pose sur ma cheminée, elles sont une déco à elles seules.

Comme les courriers des correspondantes anglaises et leur recette de plum-pudding qui n'a de plume que le nom, et les lettres des échangeurs de Seeds of Love.
Cette année j'ai fait faire des cartes double, des roses et des baies... (sans texte)
on peut agrandir en cliquant sur les images

DSCN4736DSCN4737

Elles sont disponibles  au prix de 8 € par paquet de 6, que je peux moduler...port inclus pour la France et pays limitrophes, me contacter ICI en n'oubliant pas de mentionner votre adresse postale.

Facture sur demande, surtout pour les envois en nombre ( je suis artiste libre non assujettie à la TVA)


Retour à l'accueil