Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

44 articles avec c'est mon jardin !

Il fait chaud sec...

Catherine Delhom
Il fait chaud sec...
Il fait chaud sec...

On en a rêvé , on l'a : Râ...Et c'est l'été Aujourd'hui à la frontière entre Touraine et Val de Loire on a fôlé les 38°, de la fièvre donc. Il va falloir s'y faire. Et au passage comme il faisait trop chaud, j'ai fait des écritures, et réglé ma facture d'eau. Gloups ! le double en volume de 2015. Taisons le montant par pudeur... Du coup je me suis dit, parlons de sec ! Et si on recherche dans ses anciens articles, ses photos, on retrouve des traces . Déjà en 2015, une chaleur torride, voyez ici ! Ce que j'appelle m'on "Jardin sec " démarrait à peine. Je l'aime beaucoup , autant que les roses, le...

Arrêter le temps

Catherine Delhom
Arrêter le temps
Arrêter le temps

Oh ! fleurs de cerisierÉparpillez-vous en nuagesSi épais que de la vieillesseQui vient, paraît-il,On ne reconnaisse pas le chemin. Ariwara no Naribira (825-879)traduit du Japonais Ouvrir la fenêtre et le regard sur le ciel rosé de l'aube et les fleurs du cerisier ... En rose, c'est Malus coccinella Je suis heureuse de n'avoir ni rendez-vous ni obligation même joyeuse aujourd'hui. Juste contempler les cerisiers en fleurs, les Malus, écouter les oiseaux nombreux à chanter à l'aube. Le coucou, les merles et tous ceux dont les chants se mêlent au lever du jour. J'ai aperçu une rouge-queue à front blanc....

Jardin en chantier et enchanté

Catherine Delhom
Jardin en chantier et enchanté
Jardin en chantier et enchanté

Quoi, 10 jours de silence ?Avez-vous aussi le sentiment de cette accélération du temps parfois ? on trouve les jours longs et gris, on tourne en rond même si on a une longue liste de choses en retard ("to-do list") et puis le temps change, on passe les vitesses, on accélère et les journées même plus longues sont plus courtes. En deux jours les arbres fruitiers ont explosé de joie, les oiseaux chantent par centaines dès l'aube. J'ouvre la fenètre sur le jour naissant et la fraicheur du dehors pour les écouter, et au choix lire un peu, me rendormir ou vous écrire. Penser à eux aussi. Et se dire que...

" Je suis au jardin ! "

Catherine Delhom
" Je suis au jardin ! "
" Je suis au jardin ! "

Hahaha me direz-vous, il pleut, il fait un temps pourri... Oui MAIS Ce matin les oiseaux chantaient, et malgré la fraîcheur j'ai laissé un moment la fenêtre ouverte et je me suis recouchée. Ce qui m'a rappelé, et c'est souvent, les premiers temps dans cette maison. Il en faut peu, ou un peu pour donner un coup de pied au...J' ai donc lu l'article de Marie dont j'aime la positive attitude et hier, j'ai disons "un peu" trainé en jardinerie entre les averses...Mon banquier te remercie Marie du blog Je suis auJardin ! Et j'ai un colis de Promesses de fleurs à ouvrir...Des dahlias à planter bientôt,...

Le jardin des hellébores.(1/2017)

Catherine Delhom
Le jardin des hellébores.(1/2017)
Le jardin des hellébores.(1/2017)

J'écris chaque année un article sur les hellébores.Un ravissement en fin d'hiver et une histoire d'amour de près de 40 ans. J'ai fait leur connaissance en 1981. Mes parents qui vivaient à Grenoble ont acheté une petite maison en moyenne montagne dans le massif de Belledonne à 1000 mètres d'altitude, la limite des feuillus et des sapins.Sous les sapins et les bouleaux du terrain, dans un éboulis en pente, ma mère a découvert un tapis d'une étrange fleur d'un rose violacé foncé, des feuilles immenses, identifiées tel un trésor sous le nom d'Hellébores orientales. Une touffe avait été plantée par...

Lumières d'automne dans mon jardin

Catherine Delhom
Lumières d'automne dans mon jardin
Lumières d'automne dans mon jardin

Un brin de nostalgie, une bonne dose d'émerveillement, contemplation des feuilles qui tombent. Ces jours-ci sont partagés entre les beaux jardins à voir vite, pendant l'embrasement des feuillages, particulier cette année, le défrichage d'un bout du jardin qui s'était laissé envahir, les projets de nouvelles plantations sans trop d'entretien... Heureusement, il va pleuvoir peut-être, pour reposer le dos meurtri, ranger la maison, coudre, peindre. les premières flambées le soir . Bon week-end ! (...) Que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs Les fruits tombant sans qu’on les cueille Le vent et la...

Meurtre d'automne...

Catherine Delhom
Meurtre d'automne...
Meurtre d'automne...

Oui j'ai failli l'assassiner ! un meurtre, c'est grave ! trop de racines, sol sec l'été, trop grand, et l'élagueur qui devait m'aider dans cette tâche ne m'a pas rappelée. Il a bien fait . Il est là depuis 10 ou 11 ans, je le voulais pour ce rouge qui n'est pas au rendez-vous tous les ans. Il a dû lire dans mes pensées car il est en train de se surpasser. Par moments, comme il est proche de la porte-fenêtre à l'arrière de la maison, la lumière qui entre est rougie, c'est étonnant. Aujourd'hui, j'ai desherbé, mais j'hésitais à lui tourner le dos ! Pourtant je réalise tout ce que je lui avais coordonné:...

Mangez des pizzas...

Catherine Delhom
Mangez des pizzas...
Mangez des pizzas...

Pour cuire une pizza, il faut un four bien chaud. Et le four, c'était ici aussi ! Je rigole en voyant mes amies belges se plaindre de leur pelouse verte abîmée par la chaleur... ma pelouse, c'est ça: et ça: les aiguilles du cèdre donnent le signal de son départ: il est au-dessus de la piscine ! Il est temps de se poser quelques questions sur l'avenir ! La résilience des végétaux est comme celle des humains, surprenante, et dès les premières vraies pluies ils vont sourire à nouveau pour la plupart. Il y aura des victimes.... Attention certaines images peuvent choquer ! Voilà malgré les arrosages...

une rose de 14 juillet

Catherine Delhom
une rose de 14 juillet
une rose de 14 juillet

Elle est shakespearienne... FALSTAFF de David Austin Un beau rouge profond comme j'aime. Ici à côté de petites fleurs du SOL (j'ai le nom sur le bout de la langue) Rosier plein de fleurs, très remontant, costaud. On lui pardonne de ne pas être parfumé ! Quand je vois ce qu'ont fait les révolutionnaires, je doute de l'opportunité de fêter leur action, mais trêve de polémique, la liberté aura peut-être un jour bien à elle, un jour. Shakespeare fait de lui (Falstaff) le type du gentilhomme bouffon, doté d'un insatiable appétit pour la nourriture, la boisson et les femmes. Menteur et vantard, il ne...

au coeur des iris...1/2

Catherine Delhom
au coeur des iris...1/2
au coeur des iris...1/2

J'ai une "petite" très petite collection d'iris... et un petit terrain où on trouve de tout ! Hier je m'amusais car un couvreur venu faire un devis m'a dit, "c'est pas mal un jardin en friche", puis, il manque un coin comme ça chez moi. Et aujourd'hui un lointain cousin qui passe une fois par siècle, "Oh, qu'est ce que c'est beau chez toi, on se sent bien" , " j'ai des (grands, ndlr) carrés à la française, il y a quelques fleurs mais c'est froid"... Où peut-on acheter des iris comme ça: "Ben dans notre région, chez Bourdillon, Cayeux..." Me mère achetait 2 ou 3 iris chaque année par correspondance...

1 2 3 4 5 > >>