Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...et autres rêves

Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville

Quoi ? le Cotentin ? . On pourrait s'imaginer au milieu du Pacifique, dans ldes contrées peuplées de canibales nus, mais voilà, on n'est pas si loin.

C'est quand même le bout du monde.
Le Gulf Stream assure au Cotentin un climat doux.

Vue du Nez de Jobourg, tout en haut de la botte, face à l'Angleterre. Un joli restaurant avec une vue à 180°, et des moules à tomber...

Vue du Nez de Jobourg, tout en haut de la botte, face à l'Angleterre. Un joli restaurant avec une vue à 180°, et des moules à tomber...

Dans un vallon en bord de mer, une propriété de famille progressivement restaurée et agrandie depuis l'après-guerre, et une passion qui a conduit Guillaume Pellerin et son épouse Cléophée de Turckheim-Pellerin à voyager à la recherche de plantes et à ouvrir au public un domaine de plus de 4 ha...

"Abritant plus de 900 espèces de l'hémisphère austral, le jardin entoure le château de Vauville dans une ambiance subtropicale tout à fait surprenante. Constitué d'arbres et d'arbustes à feuilles persistantes formant un jardin permanent, utilisant les formes naturelles du terrain, le jardin botanique du château de Vauville fourmille d'amaryllis, d'echiums pinana, de senecios, d'aloès, de dimorphotécas s'épanouissant en pleine terre. Jardin en perpétuelle évolution, fruit de beaucoup de travail, de science et de passion, le jardin botanique de Vauville, malgré un site venté, abrite avec bonheur de nombreuses espèces méditerranéennes sous forme d'un jardin naturel spontané" (...)  (page dédiée du Comité des Parcs et Jardins de France)
 

Pour voir toutes les images  de l'article en grand cliquez sur la photo ci-dessus, et bon voyage !

Pour voir toutes les images de l'article en grand cliquez sur la photo ci-dessus, et bon voyage !

Le jardin est organisé en espaces comme "le jardin de la sagesse", "la palmeraie haute", "le théatre des bambous" etc.. marqués par des pierres gravées.

Une immersion périscopique dans un végétal d'ailleurs. Et cet été juste avant le 15 Août une bien belle florasion d'hydrangeas... géants !

Si vous avec envie d'y faire un tour en photo, un diaporama:

Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville
Cotentin: Le Jardin botanique de Vauville

Et comme on n'a pas envie de partir si vite d'un si bel endroit, avant de reprendre la route, un moment de réconfort (réconfort ? oui, le chagrin de partir...) au salon de thé du jardin...

Si vous avez envie d'y aller aussi, d'ici la fin du mois d'octobre, c'est par là:

Si vous avez envie d'y aller aussi, d'ici la fin du mois d'octobre, c'est par là:

Je vous souhaite une belle balade, virtuelle ou réelle !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est un jardin de rêve, j'aime!
Bises,
Mo
Répondre
P
Merci pour cette jolie découverte.
Bizz
Répondre
E
Bonsoir Catherine en effet il ne doit pas être facile de quitter cet endroit sublime ,la végétation est splendide et la vue du Nez de Jobourg est à couper le souffle quel merveilleuse balade que vous m'avez fait profiter et je vous remercie et de vos légendes et photos .
Beau weekend à vous Catherine
Répondre
F
Un jardin qui me trotte dans la tête depuis que je l'ai découvert à Silence ça pousse. Merci Catherine de raviver ma mémoire et mon envie de m'y rendre !
Répondre
J
Je repasse par ce post, je n'arrive pas à laisser de commentaires sur la page blogs de jardiniers : bref c'est une bonne idée, il y en que je ne connais pas !
Répondre
C
Normal, c'était une erreur de manipulation, je cherche à recréer ma liste de blogs qui a disparu de mon blog "ancienne formule" d'il y a 1 an... J'y arriverai
J
Coucou Catherine !
Ce jardin nous l'avons visité l'année dernière et nous en gardons un joli souvenir. Merci de le raviver
Bonne journée
Répondre