Comme les petits enfants et les bateaux, on baptise les roses le saviez-vous?

au champagne...

 

celle-là est spéciale...pour plusieurs raisons.

ELLE est passée comme un tourbillon

c'est toute une histoire !

 

J'ai eu le privilège d'être invitée à exposer mes aquarelles

dans le très joli village de Chédigny, à l'occasion de la Fête des roses.

Celui de rencontrer il y a un an André Eve et Guy André,

respectivement Pape des roses et Pape en second


2011_0525CHEDIGNY0126.JPG

Chédigny la nuit: Ghislaine de Féligonde sur une jolie maison

 

Puis j'ai eu le plaisir de recevoir le nouveau rosier,

qui sera disponible  en septembre à la roseraie André Eve à Pithiviers.lien

Guy m'avait dit un "petit"...alors c'est un gros petit !

 

Merci Messieurs! André et Guy vous m'avez fait très, très plaisir.

Jeanne restera dans mon jardin, moins joli que le vôtre, mais je l'aime.


J'ai ensuite planché sous la glycine, avec un verre d'anthésite, ça aide bien !

2011_0525CHEDIGNY0002.JPG

 

  J'ai fait un quasi déménagement à Chédigny 

avec ELLE dans la voiture: son parfum est euphorisant, j'ai chantonné en conduisant.

 

Je souhaitais donner son portrait à Pierre Loualt, maire de Chédigny, puisque

ELLE porte le prénom de sa maman, Jeanne,  98 ans, Juste de France,

Juste des Nations, car avec son époux elle a hébergé et sauvé

des enfants juifs pendant le guerre.

Les discours, celui de Danou Papot, ont été très émouvants.

 

André Eve se débrouille très bien, on sent l'habitude, il en a baptisé combien ? 33 ...

Il s'est dit grand-père des roses !

photo-Andre-Eve.jpg

André Eve

photo publiée dans la revue Avantages spécial décoration et jardins

dans un joli article de ma copine Chantal Keraudren (photo de moi)

 

Je souhaitais donner mon aquarelle en douce et repartir dans ma salle,

mais j'ai été appelée à le faire sur le podium, en public...

podium.JPG

 le  coeur qui cogne comme une veille montre,

je ne suis pas tombée dans les pommes!


la marraine est  Sonia Lesot, architecte et éditrice, co-créatrice du Prieuré et des Jardins d'Orsan, éditrice-écrivain,  le parrain, le violoniste Didier Lockwood qui a accompagné ce baptême d'un beau récital, émouvant.

 

le violon me fait toujours pleurer, j'ai pleuré, et je me suis sauvée..

excusez-moi André et Guy, je ne vous ai pas dit au-revoir,

mais je vous dis

merci

 

C'était  la fête des mères, alors j'ai appelé ma maman

et ma fille dont  c'était aussi l'anniversaire....

Retour à l'accueil