Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...et autres rêves

Ancolie, mélancolie

Dans le soleil du soir, elles jouent les ancolies...

Ancolie, mélancolie

A gauche, c’était une longue rue d’ancolies, toutes les variétés de l’ancolie, les blanches, les roses pâles, les violettes sombres. Emile Zola , La faute de l'Abbé Mouret, 1875

et le bourdon ?

et le bourdon ?

Seront-elles là à mon retour ?

Ancolie, mélancolie

Faut-il s'attacher à son jardin, à son bout de terre au point de ne pas avoir envie d'en sortir, même pour une semaine ?
Le 18h19...
C'était le train du dimanche soir pour rentrer à Paris, l'estomac noué parce qu'il fallait déjà partir.
Mai était le mois le plus beau, iris, roses, douceur de l'air, les oiseaux.
Retrouver les rues sales, le bruit, le bureau.
Rêver d'un tête-à-tête avec son jardin... juste une semaine, s'il vous plait !
Et voilà que c'est en Mai que je le laisse un peu.
Quand cet article sortira , je serai partie en balade, à très bientôt , sois sage

.----------

PS: Léonard de Vinci  a déjà en son temps , dessiné des ancolies, fleurs de la Vierge et de la mélancolie, fleur des fous, Aquilegia, gant de Notre-Dame, Colombine en anglais, bleue en montagne...
Laissez l'ancolie se ressemer seule, elle n'aime ni la contrariété ni les complications ! Ici elle est allée d'elle-même repousser dans le gravier, au potager et dans le fond, du côté du grillage.

Sur ce je vais faire mon sac et je vous embrasse !

 

graine du SOL avec un allium de Gérald...

Ancolie, mélancolie
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ne t'inquietes tes Ancolies seront là à ton retour !
Répondre
C
Ton plaisir ne sera que plus fort au retour, avec de nouvelles fleurs à admirer et les oiseaux qui auront eu le temps de répéter leurs trilles pour te les faire écouter...
Amitiés. C&B
Répondre
K
j'admire ta façon, si tendre, de photographier les fleurs !
et je comprends que tu aies du mal à quitter ce jardin : lieu de beauté et de paix
Répondre
M
Je vois que tu t'es fait plaisir en photographiant de jolis contre-jours.
Il n'y a plus qu'à en faire des aquarelles!
Bises,
Mo
Répondre
P
Tes ancolies forment vraiment de très beaux bouquets. Elles sont de magnifiques danseuses virevoltant dans le vent de ce doux mois de mai. Tu t'eloigne de ton jardin peu de temps il va t'attendre et te préparer de belles floraisons pour souhaiter ton retour. Les retrouvailles vint être joyeuses. Bisous
Répondre
C
je suis comme toi, je n'aime pas m'éloigner trop longtemps de mon jardin. Mais quand on revient, tout a tellement changé qu'on passe des heures à admirer les nouveautés (et à désherber ;). Bises de Savoie
Répondre
R
Pars tranquille , ton jardin sera là à ton retours pour t'enchanter encore et toujours ... sans ancolies et sans mélancolie ... bisous tout chaud mon amie
Répondre