L'Arche de Noé sur le Mont Ararat, de Simon de Myle (1570)

L'Arche de Noé sur le Mont Ararat, de Simon de Myle (1570)

"Selon la tablette, l’Arche babylonienne se présente comme un énorme panier souple construit en tiges de bois entremêlées de tresses de bois de palmier. Les planches sont à peu près jointives, mais non étanches. Sa construction relève davantage des techniques de menuiserie que de charpente navale. Toute la surface est ensuite recouverte de bitume, que l’on recueille alors dans les puits irakiens, et qui permet de rendre cette énorme barque étanche. Du fait de la fonction très particulière réservée à l’Arche, on a construit un deuxième étage et elle est recouverte d’un toit pour abriter de la pluie ses futurs habitants."extrait, le Monde des religions

Ben voilà ce jeudi matin il pleut encore, bien dru.

Ce matin c'est un peu le b....  azar ici. Pas chez moi, c'est le bazar habituel.
Mais tout autour.
     - on passe par où... pour aller à....
     - on ne passe pas


Comme dirait l'autre,
      - que d'eau, que d'eau!
      - et encore on ne voit que le dessus


A Blois ce matin rien ne va. Les cours d'eau débordent. Hier après-midi on a renvoyé les travailleurs dans leurs foyers, parce que entre les routes barrées, celles sous l'eau, les voitures aux moteurs noyés ça mouille, et ici il y a des ponts sur la Loire.

La Préfecture se veut rassurante: Meuuuh non, c'est pas la Loire qui va déborder, ce sont les petites rivières autour... cqfd.

Depuis 2 jours , sauvetage des poneys de ma fille qui paissent dans un coin de campagne idyllique entre 2 bras de rivière, très paisible, la Cisse, qui rejoint la Loire en trainant les pieds.
Mercredi matin ma fille décide d'évacuer ses bestioles, appelle des amis à la rescousse. On a de l'eau jusqu'au genou dans les prés.
2 poneys se laissent capturer, dont la vieille qui un jour a mis bas dans mon jardin (joli souvenir).
Les  autres passeront la nuit à barboter.

Hier fifille retourne sur place aux aurores, et horreur l'eau lui arrive plus haut que la taille, et au-delà lorqu'elle tombe dans la rivière dont on ne voit plus  le bord.

La vie tient parfois à peu de choses... une racine qui dépasse dans le courant.
 

La suite: allô Guillaume, allô Marion, allô les pompiers, allô Maman, allô...., allô....
(Le prochain qui ma dit mwouais euh, moi le progrès j'en veux pas je lui colle la tête sous l'eau)

Les poneys sont à l'abri et au sec dans un centre équestre, j'ai raté le pompier en cuissarde et en slip, j'ai raté les 5 ponettes se ruant ensemble dans un van 2 places, j'ai raté les cavalcades en tous sens dans le jardin voisin des prés...





 

ça c'est l'été... hier il y avait plus de 1 m d'eau et du courant

ça c'est l'été... hier il y avait plus de 1 m d'eau et du courant

Pourquoi tous ces poneys ? c'est toute une histoire... depuis 2003 et  même un peu avant.
La vie parfois tient à peu de choses.

Il re-re-re pleut ........

On a pensé hier soir avec tristesse aux petits animaux sous l'eau...
Le soleil va revenir c'est sûr, fermez les robinets là-haut.
Le jardin sera pour un autre jour.

Et une pensée pour tous ceux qui sont dans la galère !


 

Retour à l'accueil