Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
aquarelle, jardin ... ...et autres rêves

coup d'blues...

Catherine D
coup d'blues...
coup d'blues...

vous entendez Michel Jonasz, enregistré là ? un petit rock... Je suis allée voir l'Océan... qui a dit qu'il n'avait pas été sage ? un petit verre, et hop ! retour à la maison il est temps de reprendre la bêche, la tondeuse et le pinceau ! on reviendra, promis...

Camélia

Catherine D
Camélia
Camélia

bientôt le printemps officiel... tout s'ouvre dehors, avec un peu d'avance, les prunelliers sont blancs partout, et avec eux magnolias, forsitias, cognassiers du japon, et depuis hier les pêchers. j'ai planté ce camélia il y a des années, l'an dernier tout avait gelé j'ai commencé par un bouton ... On dit Camellia ou camélia Rapporté du Japon par les marchands portugais au XVI e siècle, puis par les Anglais en provenance de Chine à la fin du 18ème siècle. Au Japon, pendant la période Edo, il jouait un rôle majeur dans la cérémonie du thé (en particulier les types Higo et Wabisuke), le camélia s'est...

femmes je vous aime !

Catherine D
femmes je vous aime !
femmes je vous aime !

non , ce n'est pas un coming out... aujourd'hui journée internationale du droit des femmes, j'ai vu le film sur les mariages forcés ( 14 millions de cris ), je voudrais qu'on arrête d'exclure les femmes sur leur physique, de leur proposer des boulots précaires sous-payés, qu'on ne les batte plus, et qu'on ne rabaisse plus, qu'on ne les martyrise plus, qu'on arrête de les mettre à la rue ... je ne vous proposerai pas un bout de sein ni une maternité à l'aquarelle, il fait beau, sourions !

harmonie du soir

Catherine D
harmonie du soir
harmonie du soir

que j'ai entendu réciter par Stéphane Hessel... Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir. Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige, Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir ! Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ; Le soleil s'est noyé dans...