Je doute que Jésus ait vécu dans la mousse, né en Palestine, il a sans doute connu plutôt un pays aride que des fougères, et des cyclamens. C'est une liberté que j'ai prise...

 

 

 

Les santons de ma mère sont revenus, des santons Jouve de Luynes, datant des années 70,80... petit peuple travailleur , du berger  et ses moutons à l'arlésienne, au meunier...
Que de rêve des Noëls provençaux ! les 13 desserts, les nappes de Noël, les mendiants.

Les rois mages attendent leur tour, pas loin, sur un plateau "de là-bas".

 

 

 

 

Je suis amusée avec des bouts du cèdre de ma voisine, déplumé par la tempête, des mini-fougères, un mini-begonia, des mini-cyclamens, sous le begonia carolinaefolia, qui a l'air un peu exotique .
Les mousses sont posées sur un plateau, pour l'humidité.

 

Le seul 21 Décembre où je n'avais pas fait de sapin de Noël ni de crèche était il y a 21 ans, et je me suis juré depuis que toujours je renouerais  avec cette tradition, même si ce jour-là le coeur est lourd et les souvenirs si vivants.
Et je plains ceux qui sont ou se sentent oubligés d'aller supporter une famille casse-pieds. J'aime être chez moi, décorer ma maison, écouter un peu de musique, allumer ma cheminée, réchauffer le corps et l'âme.

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez, surtout, allumez des lumières , et soyez tartignolles, ça fait du bien.

Les dentelles de mes grand-tantes sont ressorties de l'amoire elles aussi !

Je vous souhaite de passer un   

Bon Noël  !

Après les fêtes je replanterai les mousses sur leurs rochers dans les coins ombrés du jardin, en les divisant.  Et je vais ressortir le livre de Véronique Brindeau, LOUANGE DES MOUSSES
qui m'a été offert il y a quelques années.

Un commentaire ? c'est en bas de page, après la rubrique automatique "vous aimerez aussi".

Retour à l'accueil